19.12.2013

L'arbre de la laïcité planté

Afin de défendre les valeurs laïques, les jeunes de la commune ont planté un arbre. Tout un symbole.

saint-féliu-d'amont, arbre, laïcité, robert olive, hermeline malherbe, ségolène neuville renée soum, conseil général, députée, GESA.Les enfants ont participé à la plantation de l'arbre, en présence de nombreux élus.

Le maire Robert Olive, souhaitait marquer symboliquement la loi du 9 décembre 1905 de séparation de l’Église et de l’État, en plantant un arbre de la laïcité comme cela s'est fait dans six autres villages du département. Dans son discours officiel, le maire a rappelé le principe républicain de laïcité, inscrit dans l'article 1er de notre constitution.  Il s’agit d’illustrer et de défendre les principes et les valeurs laïques, en particulier la liberté de conscience. Parmi les  initiatives, l’une d’entre elles se distingue par son originalité : la plantation d’arbres de la laïcité, en relation avec des municipalités sensibles aux questions laïques.

Pilier de la nature

Les enfants des écoles ont été les héros de la journée, d'une part en fournissant une brève explication lue à tour de rôle, d'autre part en participant chacun activement avec la pelle à finaliser la plantation. Symbole du quatrième pilier de la Constitution, l'arbre de la « laïcité », a donc pris racine récemment près de la nouvelle salle polyvalente. Et c'est en présence de Robert Olive, maire,  d’Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général, de Ségolène Neuville, députée, de Renée Soum, présidente du GESA, ont participé à cet événement mettant chacun une pelletée de terre pour ce pilier de la nature.

saint-féliu-d'amont, arbre, laïcité, robert olive, hermeline malherbe, ségolène neuville renée soum, conseil général, députée, GESA.saint-féliu-d'amont, arbre, laïcité, robert olive, hermeline malherbe, ségolène neuville renée soum, conseil général, députée, GESA.

07.12.2013

Plantation de l'arbre de la Laïcité ce matin

Le Maire de Saint-Féliu d’Amont, les Adjoints, Mesdames et les Conseillers Municipaux, ont le plaisir de vous convier à la plantation de l'arbre de la Laïcité ce samedi 7 décembre à 11 h, aux abords de la salle polyvalente, avenue du Roussillon, en présence de Christian Bourquin, Président de la Région Languedoc-Roussillon et Sénateur, Ségolène Neuville, Députée, Hermeline Malherbe, Présidente du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, Renée Soum, Présidente du G.E.S.A. et avec la participation des élèves de la classe de CE2/CM1/CM2. Un vin d’honneur clôturera la cérémonie

24.06.2013

Les enfants à l'honneur du "Printemps des solidarités"

les-enfants-se-sont-produits-sur-scene_320195_516x343.jpgLes enfants se sont produits sur scène. PHOTO/© D.R

Les étudiants de l'Institut régional du travail Social de Perpignan, en partenariat avec le conseil général, ont organisé, dans le cadre du "Printemps des solidarités", une rencontre entre les enfants relevant de différentes structures de la protection de l'enfance et les enfants du PIJ de Millas, à la salle polyvalente. Cet après-midi a été l'occasion de mettre à l'honneur les talents des enfants qui se sont produits sur scène (danse, musique et chant), ont réalisé une mosaïque, ont présenté leurs fresques en graffitis et ont offert leurs mets délicatement cuisinés. Cet après-midi a été un réel moment de partage et de découverte dans la bonne humeur.

13.05.2013

Bientôt un nouveau centre technique

saint féliu d'amont, hermeline malherbe, françoise bigotte, conseil général, canton de millas, robert olive, maireHermeline Malherbe, présidente du conseil général, Françoise Bigotte, conseillère générale du canton de Millas, et Robert Olive, maire paraphent la convention. PHOTO/© D.R

En attendant l'inauguration de la salle polyvalente, une future médiathèque et pourquoi pas une nouvelle mairie (plus moderne et plus accessible). Robert Olive, le maire, accueillait vendredi après-midi Hermeline Malherbe, la présidente du conseil général et Françoise Bigotte, conseillère générale du canton de Millas, pour signer une convention dite d'aide aux projets structurants. Car, pour le petit village qui ne cesse de grandir, il s'agit bien "d'aménager" et "de structurer la commune pour les années à venir", comme l'a souligné le maire.

Une subvention de 92 205 euros

Mais pour cela, la commune a besoin du soutien du conseil général qui, par son programme d'aide aux communes, a accordé ici une subvention de 92 205 euros (en annuités sur 15 ans) pour la construction d'un atelier municipal. Ce nouveau centre technique permettra aux agents de la commune d'améliorer leurs conditions de travail et d'entreposer leur matériel dans un seul et même lieu. Pour Hermeline Malherbe, il est indispensable de mettre en œuvre ce qu'elle appelle "la solidarité territoriale" en aidant les communes. "Malgré des budgets restreints, notre volonté de continuer à améliorer la qualité de vie de tous est intacte", précise-t-elle. Parmi les projets futurs destinés à améliorer la qualité de vie des habitants du département, la présidente du conseil général a aussi évoqué la construction du collège de Millas, en présence d'autres élus du canton.saint féliu d'amont, hermeline malherbe, françoise bigotte, conseil général, canton de millas, robert olive, maire

09.02.2011

"Tout pour bien vivre ensemble"

saint-feliu-damont,voeux,robert olive,roussillon conflent,conseil général,conseil regional,coumeladeDevant un parterre de personnalités du département, d’élus, ainsi que de nombreux amis et Saint-Faluinencs, Robert Olive, maire, après avoir salué les invités, à remercié l’assemblée. Le maire a résolument placé la commune dans l'ère du développement et du bien vivre ensemble.

Derrière lui, sur un écran, défilait le diaporama qui retraçait la vie du village avec ses activités sportives, culturelles, etc. Présentant également les réalisations effectuées, tel l’enrochement de la Coumelade, le PLU (plan local d'urbanisme) permettant de presque doubler la population en 10 ans, la réfection obligatoire des canalisations en plomb, la mise en valeur de la fontaine des prés, avant d'aborder les projets 2010 avec la salle polyvalente (400m²), la médiathèque, le logement social, la réfection dru réseau obsolète (canalisation en plomb) dans le vieux village, la création de 70 parcelles.

Financements difficiles

Au niveau des projets, Robert Olive rappela " la difficulté de recherche du financement, dû en partie à la réforme territoriale et au désengagement de l’état, générant des doutes sur l’avenir ". Mais endossant sa casquette de Président de la Communautés de Communes, il tint à souligner " l’équité dans les services avec Roussillon Conflent, l’aide des « grands frères (conseil général et régional) ". L’accent était alors donné sur « l’humain » en mettant en avant les services municipaux, les agents territoriaux de la commune et les nombreux bénévoles et ayant une pensée pour tous les villageois décédés en 2010.

Après ces propos enthousiastes, il était temps de reprendre haleine et force : c’est ce à quoi invita Robert Olive autour d’ un buffet convivial. Et c’est dans un brouhaha joyeux que s’est poursuivie, tard dans la soirée, cette belle cérémonie.saint-feliu-damont,voeux,robert olive,roussillon conflent,conseil général,conseil regional,coumelade