03.02.2009

"Pas d'augmentation d'impôts" aux voeux

voeux.jpgProjets 2009, impôts, communauté de communes... Tels furent les thèmes abordés par Robert Olive à l'occasion des voeux à la population.

Vendredi dernier, Robert Olive, maire de Saint-Féliu-d'Amont entouré de son conseil municipal, de nombreux maires du canton ainsi que Christian Bourquin, président du conseil général, présentait ses voeux devant une population attentive et nombreuse : "Aujourd'hui, notre commune va de l'avant en gardant son identité de village rural où il fait bon vivre". En entame de discours, il rappela qu'il lui était difficile de faire un bilan sur l'année 2008, celle-ci étant tronquée par les élections de mars. L'ambition de son équipe et de lui-même est toujours aussi importante même si les moyens se raréfient. Il déplorait "le désengagement de l'État qui veut que nous relancions l'économie sans nous donner de moyens". Il rappela les services indispensables pour une commune, la DGE, La Poste ouverte partiellement, l'école avec le SMA, la régie de l'eau, la DDE, la perception..."mais jusqu'à quand ?...."

Il continua sur les projets en cours : "Peut-être faudra-t-il ralentir le rythme", la révision du PLU, la salle polyvalente et ateliers communaux "auxquels il manque des subventions" , "la réhabilitation du vieux village et des bâtiments communaux ainsi que la voirie communale "... en attente de subventions" en accentuant sur l'urgence de la construction du mur d'enceinte du cimetière et les travaux sur la rivière La Coumelade : "Malgré la crise, nous n'augmenterons pas les impôts, avec la recette fiscale liée aux nouvelles constructions et le soutien permanent du conseil général, je sais que Saint-Féliu d'Amont va continuer à grandir".

A la fois maire de Saint-Féliu-d'Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent, Robert Olive fit le point sur l'intercommunalité en rappelant les transferts de compétence concernant la lecture, le périscolaire, la restauration, la jeunesse.
Annonçant l'arrivée de Bélesta au sein de la communauté ainsi qu'une approche constructive vers les autres communes du canton de Vinça et termina son allocution en souhaitant à la population une bonne et heureuse année 2009. G.M.