25.02.2014

Le Cross des fontaines courus

saint feliu d'amont, cross des fontaines, 1000 pattes féliciennes

Beaucoup de monde pour le « Cross des fontaines » organisé par les « 1000 pattes féliciennes ». Un agréable parcours d’un peu plus de 10 km au milieu des vignes et des vergers. L’une des premières courses hors stade, où tout est mis en oeuvre pour vous accueillir dans les conditions des plus agréables par des bénévoles au top.

21.02.2014

Une soirée théâtre plébiscitée

saint-féliu-d'amont, théâtre, el mon vist de dalt, miquel sargatal, el galliner, vallespir

► Une des scènes de la pièce.

La pièce de théâtre « El Mon vist de dalt» a réuni de nombreux spectateurs et remporté un vif succès à la salle polyvalente. Un moment de distraction et d'humour en catalan, apporté au village par l’ami Miquel Sargatal et la troupe El Galliner, constituée essentiellement de comédiens du Vallespir.

La représentation de la pièce est leur première réalisation riche de douze saynètes. En écrivant cette pièce, Miquel Sargatal a voulu exorciser l’histoire tragique que sa famille a vécue lors de la crue de 1940, et qui n’était souvent évoquée qu’à demi-mot par sa mère. Il a choisi pour cela la comédie, « parce que le rire tient à distance la tragédie, et qu’elle permet la purification des passions ». La fin du spectacle a été saluée bien entendu par un tonnerre d’applaudissements. A ne manquer sous aucun prétexte.

19.02.2014

La Sainte-Apollonie célébrée

saint-féliu-d'amont, sainte -Apollonie, messeLors de la Sainte-Apollonie, l’une des deux fêtes du village, de nombreux diocésain(e)s se sont rendus en l’église Sainte-Marie pour l’office dominical. A la fin de la messe, tous les habitants du village ont été invités à partager le verre de l’amitié sur le parvis de l’église.

15.02.2014

Tennis de table: le club enchaîne les victoires

saint feliud d'amont, millas, força réal, tennis de table, canohès, villeneuve-de-la-raho, estages► Les victoires ont été bien menées par les joueurs.

Le club de tennis de table Millas Força Réal, recevait dans la nouvelle salle de la commune les équipes de Canohès en départementale 1 et de Villeneuve-de-la-Raho en départementale 3. Cette matinée s’est soldée par deux victoires du club. D’abord en D1, car l’équipe adverse était bien supérieure et puis l’équipe 1 recevait Estagel en régionale 3, elles se sont séparées sur un score de parité 7-7.

07.02.2014

Fête de la patrone sainte Apollonie

saint feliu d'amont,sainte apollonie,del galliner,miquel sargatalLe 9 février est une des deux fêtes votives du village, afin de célébrer la sainte Apollonie le week-end sera animé.

Samedi 8 février à 21h à la salle polyvalente une représentation de théâtre en catalan par la troupe «Del Galliner» une comédie sur l’aiguat de 1940 écrite par Miquel Sargatal (l’entrée sera libre).

Dimanche 9 février : tournoi de tennis de table à la salle polyvalente et à 10h30 une messe sera célébrée en l’église Sainte-Marie. Tous les habitants du village sont invités à partager le verre de l’amitié sur le parvis de l’église après la messe. Sainte Apollonie fut martyrisée par les romains qui lui arrachent les dents à vif à l’aide de tenailles avant de la brûler. La statue en bois sculpté polychrome qui la représente est datée du XVIIe siècle, la main droite levée tenant à l’origine des tenailles aujourd’hui disparues.

Une comédie sur l'aiguat de 1940

millas, et teatre del galliner, miquel sargatal, mon vist de dalt, ► Une comédie hilarante.

Samedi 8 février à 21 h, à la salle polyvalente, El Teatre del Galliner jouera un spectacle « El món vist de dalt », une comédie en catalan écrite par Miquel Sargatal. La représentation de cette pièce est leur première réalisation. Une comédie pour amadouer la tragédie. En écrivant ce texte, Miquel Sargatal a voulu exorciser l’histoire tragique que sa famille a vécue pendant la crue de 1940, et qui n’était souvent évoquée qu’à demi-mot par sa mère. « Ça avait fini par devenir comme un énorme trou noir dans l’histoire familiale, confie-t-il, et il a été important pour moi à de mettre des mots dessus». Il a choisi pour cela la comédie, « parce que le rire tient à distance la tragédie et qu’elle permet la purification des passions ».

La question de la langue, en français ou en catalan s’est ensuite posée. « Je n’ai pas eu à chercher bien loin, continue-t-il. En catalan, bien sûr, parce que cette voix qui parle au fond de moi, et qui est celle de tous ceux qui, chez moi, ont vécu cet événement, s’exprime dans cette langue ». Une manière en quelque sorte de renouer avec nos racines. Alors venez rire des facéties de Pagès, cet homme seul et traumatisé par le cataclysme, qui, perché sur son toit, regarde le monde d’en haut.