18.02.2011

Jordi Barre : L'Indépendant ouvre un livre d'or

jordi barre,l'indépendant,chanteur,roussillon,chapelle ardente,cathédrale,saint-jeanLe drapeau sang et or du Castillet est en berne. Jordi Barre, le chanteur emblématique du Roussillon, s'est éteint chez lui cette nuit à Ponteilla. La Ville de Perpignan met en place une chapelle ardente à la Chapelle de la Funéraria, vendredi 18 février de 10h00 à 19h00 où des registres de condoléances seront à la disposition de la population. Les obséques auront lieu samedi matin à 09h30 en la cathédrâle Saint-Jean.  Nous consacrerons aujourd'hui une large place à cette disparition et reviendrons bien entendu dans notre édition de demain sur le parcours de cet artiste, un ancien de l'Indépendant, qui a consacré toute sa vie à la langue et à la culture catalane.

Un hommage, un souvenir, une pensée, un mot... L'Indépendant ouvre un livre d'or à la mémoire de Jordi Barre. Faites parler votre coeur.

Un homenatge, un record, un pensament, una paraula... L'Independant obre un « llibre d'or » a la memòria d'en Jordi. Feu parlar el vostre cor.

Commentaires

notre voix catalane c'est eteinte , c'est un grand monsieur qui s'en va ; j'ai grandit aupres de ses chanson ;tu nous manqueras mais on te gardera dans notre coeur car tu eté une personne d'exeption ; repose en paix jordi

Écrit par : malet | 18.02.2011

Un poète s'en,est allé ,Il nous a ravi de toutes ses chansons, qui parlent de son pays avec admiration.
C'est un grand monsieur , Ce JORDI. Il propageait amour, simplicité,courage , sentiments, pensées,
joie, et tout ce qu'un ètre sensible a dans son coeur. Je suis arrivée de PARIS en 1963 et je vous ai de suite aimé pour tout ce que vous représentiez.Que le voyage soit beau, vous y retouverez tout ce que vous nous avez chanté. ADIOUS

Écrit par : Gourbeille | 18.02.2011

Du bord de la Garonne en pays gascon je pleure un ami. En effet un homme m'a appris à aimer cette terre, un homme m'a appris à connaître son histoire, un homme m'a appris à écouter la tramontane, un homme m'a appris à travers ses chansons, qu'une terre peut couler jusque dans ses veines, sans trahir a jamais amour tolérance et simplicité. Cet homme c'est JORDI , et si les anges de la terre se sont tus à jamais, la haut au dessus de nos têtes les anges du ciel ont repris ses chansons. mille mercis JORDI et chante , chante chante encore éternellement dans nos têtes.

Écrit par : Claude MARGNAC | 18.02.2011

UN poète de la terre catalane s'en est allé vers d'autres cieux, merci pour votre oeuvre et votre dévouement à toutes les associations dont vous faisiez partie.
Humblement je vous en remercie.

Écrit par : Puig Carmen | 18.02.2011

J'étais à Paris à l'Olympia ...exilée de 20 ans j'étais seule et soudain grâce à Jordi à nouveau en famille ! ses chansons retentiront toujours dans notre beau pays et mes enfants chantent aujourd'hui Jordi ....je suis dans mon pays dans notre pays et Jordi vient de partir mais toujours du haut de notre Canigou les cheveux au vent il nous regardera en souriant...aurevoir Jordi !

Écrit par : Nathalie | 18.02.2011

Un très grand Monsieur vient de nous quitter.
Il était notre rayon de soleil nous, qui dans le nord de la France en manquant si souvent.
Il restera dans nos coeurs et ses chansons le feront revivre à chaque écoute.
Sa terre Catalane pleure, cette terre qu'il aimait tant et qu'il a si bien chanter.
Monsieur Jordi nous ne t'oublierons jamais.
Repose en paix.

Écrit par : VANDUYSE | 18.02.2011

Un emblème catalan qui s'en va comme le mont du canigou . Qui restera très longtemps grave dans mon coeur. Sa génération ressemble a celle de ma maman qu'elle écouté avec admiration. Adieu Jordi je ne t'oublierai jamais.

Écrit par : Michelle Pezilla la Riviere | 18.02.2011

Adeu Monsieur Jordi Barre,

Je vous ai connu dans les années 80 et vous ne refusiez jamais une invitation à notre Station de Radio (Radio Rose 94.6 MHz) où vous nous faisiez aimer la culture catalane.
Bien que vous soyez la "vedette sur le devant de la scène" vous n'hésitiez jamais à la fin de votre spectacle à venir donner un coup de main aux "obscurs" dont je faisais partie à ranger les câbles, les baffles, la sono, les lumières etc....
Votre talent et votre simplicité m'auront marqué à jamais,

Adeu l'artiste,

Jean-Pierre COURS

Écrit par : Jean-Pierre COURS | 18.02.2011

...et on t' aimera longtemps notre JORDI.
Je suis tres triste.
J'ai fais le son pour toi ...et la lumière...Quand on se voyait ;on s'embrassait.
Tu resteras toujours dans notre coeur.
...a bientot Mon JORDI.
PHOMHA

Écrit par : esteve | 18.02.2011

Beaucoup d'écoutes de vos chansons Jordi, et tout autant de souvenirs qui resteront gravés de votre passage sur cette terre......et de votre jovialité.
Adieu grand homme.

Écrit par : Spennato | 18.02.2011

Jordi per sempre...

Bernat AUDOUARD CABANES
Si aujourd'hui je suis ce « Catalan d'adoption », engagé dans la défense des valeurs de mon Pays Català, c'est surtout grâce à lui, notre Jordi, notre ambassadeur, qui à su me transmettre dans mon exil Parisien son amour pour sa Catalogne, Une et indivisible cette nation qui va s’exprimer chaque jour davantage. Je suis très très triste aujourd’hui. Tu t’en vas un jour d’hiver gris, comme tu le souhaitais. Que ton départ là haut, ravive un peu plus cette flamme du Canigou et rendons lui tous un dernier hommage à la hauteur de notre grand Pays

Écrit par : AUDOUARD CABANES | 18.02.2011

Hier ce qui devait arrivé arriva, il pleuvait comme jamais à Perpignan, Perpignan pleurait et toi tu t'envolait loin et présent en même temps, le coeur en lambeau le peuple catalan apprenait la nouvelle ....... un homme éternel ne meurt pas ... aujourd"hui tu reposes au campo santo....et le soleil est ébouissant....le projecteur de dieu est au zénith ....je regarde cette boite où ton corps dort.... cette belle photo séducteur éternel...une vieille catalane titube avec une cane et pleure...elle s'excuse de me toucher...mais non ce n'est rien .... un souffle tremble et envahit la chapelle...tu danses enfin léger ....tu nous regarde tu le regarde ce peuple catalan qui t'aimait tant et que tu aimais tant....je ne t'oublierai jamais .....demain immobile et silencieux nous te dirons...je t'aime et CHOPIN chantera sur le parvis de la cathédrale....et je t'écouterai chanter en cor et encor en dégustant un muscat catalan !

Écrit par : MARIE RIERA | 18.02.2011

Adieu l'ami, moi qui n'ai connu que ta voix, cette dernière fois lorsque je finissait de restaurer cette cathédrale ou tu tireras ta dernière révérence à ce peuple catalan qui a perdu un frère. Mais même si cette tristesse est grande il reste un rayon de joie parceque tu as eu une vie remplie de soleil et d'amour pour cette patrie qui te tenais à coeur! Alors moi qui suis aussi artiste à ma manière je te dis au revoir dans ce monde meilleur qui nous attends tous!

Écrit par : Ruchonnet Jocelyne | 18.02.2011

je voudrais adresser a toute sa famille atous ses amis et atous ceux du fanal,toutes mes sinceres cndolances;au nom de l'amicale DES CATLANS DE SALON DE PROVENCE.
NOUSavons passé une exellente soirée lors de la venue du groupe PA AMB OLI ;il y a
quelques années deja.Nous en avons gardé un bon souvenir.
MERCI JORDI
A REVEURE JORDI
JOAN ESTIVILL ancien président des CATALANS DE SALON DE PROVENCE.

Écrit par : estivill jean | 19.02.2011

je n'habite plus perpignan mais n'ai pas oublié cet artiste qui marque encore le pays catalan
j'ai vu plusieurs de ces concerts et spectacles et ma femme est prise en photo avec
voila les souvenirs sans compter les disques

Écrit par : alain | 19.02.2011

j'ai connus jordi barre par mon beau pere et mon mar i j'ai quelques cd j'ai trouvé que c'était un tres grand homme un chanteur un acteur un poète puisque j'ai vu un spectacle qu'il avait fait j'ai trouvé ca tres beau puis on a chanté avec lui . puis je l'ai rencontré il était simple mais d'une gentillesse nous avons parlé prit des photos mon fils aussi la connu c'est vrai que perpignan perd un hommme d'exception adeu jordi

Écrit par : vero | 19.02.2011

Los Occitans saludan lo cantaire e totes los qui , dins un encastre pauc propici, luchan per las lengas e lo pais .

Écrit par : Jean François | 19.02.2011

Les commentaires sont fermés.